Entrez dans les coulisses de l’Elysée...

arnaud noireVous en rêviez, deux photographes de talent, Arnaud Roiné et Patrick Kovarik, avec la complicité du journaliste Jean-Pierre Pont, l’ont fait en publiant, le très beau livre « Voyage à l’Elysée, les coulisses du Palais « aux Editions Télémaque. Cette exposition, que vous découvrez, ou redécouvrez, dans le cadre du Press’tiv@l INFO du Pays de Château-Gontier, en partenariat avec l’ECPAD (Etablissement de Communication et de Promotion Audiovisuelle de la Défense) pour les tirages, est un très bon complément au livre. Une sorte de zoom qualifié de « magnifique » par la Presse. L’expo vous permet, en effet, d’approcher de plus près encore les secrets de ce haut lieu, finalement très méconnu.

Arnaud Roiné, qui signe le contenu de cet accrochage, a réussi la performance de le rendre totalement apolitique. C’est d’abord un hommage réussi à des professionnels de l’ombre.
Vous y découvrirez donc des métiers totalement insolites et la face cachée du palais présidentiel. Les photographies permettent de pénétrer dans les salons mais aussi dans les cuisines, les garages, la salle du conseil des ministres... En intégrant ainsi les coulisses, vous deviendrez presque des familiers des artisans et artistes inconnus du palais : lingères, horlogers, horticulteurs...

Les salles célèbres vous parleront et les pièces méconnues vous interpelleront.
Saviez vous que l’Elysée compte 369 pièces ? Tout le personnel qui œuvre au 55 Faubourg-Saint-Honoré, 957 personnes lorsque ce reportage a été effectué, offre un véritable « spectacle de la compétence et du savoir-faire ».

Cette exposition est composée de 41 photographies en noir et blanc. 16 sont au format horizontal de 36X90 et 25 en 60x60.

L’auteur : C’est en 2002 qu’Arnaud Roiné, Mayennais de naissance, a intégré le service photographique de la Présidence de la République. Il a effectué des centaines de voyages en France et dans le monde et poursuit sa brillante carrière à travers le globe, au service de l’ECPAD. Le Mali et l’opération SERVAL en 2013, la Guinée Conaky en 2015 ne sont que quelques uns des théâtres de conflits, d’interventions ou de guerre récemment fréquentés par ce baroudeur.